lambdaistanbul
           
     
Un militant des Panthères roses,
Paris, le 25 janvier 2008
(c) Tjenbé Rèd
           
Lambdaistanbul condamnée à la fermeture !

(Conférence de presse et rassemblement samedi 7 juin)

Paris, le vendredi 6 juin 2008
Communiqué de presse n°TR08INT08

Réagissez sur notre forum PDF RTF PDF|en RTF|en


L’association LGBT (lesbienne, gai, bi, trans) turque Lambdaistanbul a été condamnée à la fermeture le 29 mai dernier par le tribunal de première instance de Beyoglu à Istanbul. Ce jugement ne pourra être mis à exécution qu’après une décision de la Cour d’appel.

SAMEDI 7 JUIN 2008 : JOURNEE INTERNATIONALE DE MOBILISATION POUR SOUTENIR LAMBDAISTANBUL/ CONFERENCE DE PRESSE A 13H AVEC UNE MILITANTE DE LAMBDAISTANBUL AU CENTRE LESBIEN GAI BI & TRANS* DE PARIS/ RASSEMBLEMENT A 14H30 RUE SAINT-MARTIN ET PLACE EDMOND MICHELET/ Des actions sont également prévues à Strasbourg, Lyon, Lille, Metz, Montpellier, Istanbul...

L’association Lambdaistanbul, la première association LGBT d’Istanbul, subit depuis juillet 2007 une très forte pression judiciaire à l’initiative du gouverneur d’Istanbul et malgré l’avis initial exprimé par le ministère public, sous prétexte que l’un de ses buts, la défense des droits des personnes lesbiennes, gaies, bies, trans’, serait contraire à la morale publique et porterait atteinte à la «paix et au bien-être de la famille» - alors que la législation turque ne criminalise pas les LGBT. En avril 2008, une action policière d’intimidation et de saccage des locaux de l’association a fait monter la pression d’un cran. Des méthodes similaires ont déjà été utilisées par le passé contre des leaders intellectuels ou divers mouvements sociaux : l’écrivain Orhan Pamuk, l’écrivaine féministe et antimilitariste Perihan Magden, le parti politique DTP, le militant de la cause arménienne Hrant Dink, assassiné en janvier 2007, ont touTEs subi des pressions de cet ordre.

Après plusieurs audiences, et malgré le rapport des experts demandé par les juges, établissant que les buts de Lambdaistanbul n’allaient à l’encontre ni de la morale publique, ni de la législation turque, la juridiction locale a décidé ce 29 mai 2008 que l’association devait être dissoute. Ce jugement ne sera réellement mis à exécution qu’après l’arrêt de la Cour d’appel./ Une fermeture de l’association aurait des conséquences catastrophiques tant sur le plan de ses activités de défense des droits des LGBT, que sur celles d’organisation de la marche des visibilités d’Istanbul, de soutien auprès des LGBT isolées et de prévention du sida et des IST (infections sexuellement transmissibles)./ Dans son jugement d’appel, nous attendons de la justice qu’elle fasse preuve d’indépendance et nous lui demandons qu’elle prenne en considération l’importance de Lambdaistanbul pour les LGBT d’Istanbul et qu’elle soit garante du respect des droits humains./ Nous demandons aux autorités turques d’abandonner les poursuites contre Lambdaistanbul et de garantir le respect des droits ainsi que la liberté d’association pour les LGBT et les autres défenseurSEs des droits humains en Turquie.

EN TURQUIE, EN FRANCE, COMME AILLEURS,
lIBERTE D’ASSOCIATION ET RESPECT DES DROITS DES LGBT.



pr

Contacts presse :
Pierre Sarrassat (Les Panthères roses) - 0688898244@orange.fr
Matthieu Delahausse (Les Panthères roses) - 06 84 19 75 76


Associations signataires : ACORT (Assemblée citoyenne des originaires de Turquie), Act Up-Paris, AthéTürk (Association franco-turque des athées et laïques), Bagdam Espace lesbien (Toulouse), Centre lesbien, gai, bi & trans de Paris & Île-de-France, Les Panthères roses, Tjenbé Rèd (Mouvement civique pour l’action & la réflexion sur les questions noires, métisses & LGBT en France ultramarine & hexagonale)

* Le Centre lesbien, gai, bi & trans de Paris & Île-de-France, 63, rue Beaubourg, 75003 Paris





     
© TJENBÉ RÈD ! Mouvement civique pour l’action & la réflexion sur les questions noires, métisses & LGBT (lesbiennes, gaies, bi & trans) en France ultramarine & hexagonale
Association loi 1901 fondée le 1er mai 2007, déclarée le 24 mai 2007, Journal officiel du 16 juin 2007
CCP Paris 5355746U | IBAN FR94 2004 1000 0153 5574 6U02 070 | BIC PSSTFRPPPAR | SIRET 500 965 678 00013 | NAF/APE 9499Z
Membre du Comité consultatif des associations ultramarines près la Délégation interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer
Membre de l’UNOM | Union nationale de l’outre-mer français
Membre du RAAC-sida | Réseau des associations africaines et caribéennes agissant en France dans la lutte contre le sida
Membre du CRAN | Conseil représentatif des associations noires en France
Membre associé, Observateur de la Fédération française des Centres LGBT
Membre du collectif UCIJ | Uni(e)s contre l’immigration jetable
Signataire de la Charte francilienne des intervenants en éducation pour la santé et membre du Schéma régional d’éducation pour la santé en Île-de-France
Signataire de la Charte de la Coordination française pour le droit d’asile
Signataire de l’Appel pour un moratoire universel sur la peine de mort lancé le 6 août 2007 par la Coalition mondiale contre la peine de mort
Signataire du pacte interassociatif Ni Pauvre, Ni Soumis du 4 février 2008
Soutien du collectif DroitsEtProstitution
Courriels : contact@tjenbered.fr | MSN : tjenbered@hotmail.fr | Myspace : http://www.myspace.com/tjenbered | Site Internet : http://www.tjenbered.fr/
Ligne d’écoute et d’information : +33 (0)6 10 55 63 60 (24h/24, répondeur à certaines heures)
Siège national : 113, boulevard Voltaire, 75011 Paris