adheos
           
Supplique pour les pouilleux d’outre-périphérique

(Suite au communiqué émis ce jour par  Adhéos)

Paris, le lundi 9 juin 2008
Communication n°TR08POL12A

Réagissez sur notre forum PDF RTF PDF|en RTF|en


Têtu chéri mon amour,

Dans ta lettre quotidienne de ce lundi 9 juin à 13h21, tu rends ainsi compte d’un communiqué de presse émis par l’association Adhéos, CGL Charente-Maritime, au sujet du refus du Crédit agricole d’accorder aux couples pacsés des avantages consentis aux couples mariés : «Pacs : l’Inter-LGBT interpelle le Crédit Agricole/ Dans un communiqué de presse commun, l’Inter-LGBT, des associations et des syndicats somment le Crédit Agricole de respecter les engagements en termes d’égalité de traitement entre les salariés pacsés et ceux mariés contenus dans la charte de la diversité, signée le 21 janvier. Ce communiqué fait suite à la saisie de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour légalité (Halde) par Frédéric Hay, salarié d’une caisse du Crédit Agricole à Saintes (Charente-Maritime). Par ailleurs ancien président de l’Association d’aide de défense homosexuelle, pour l’égalité des orientations sexuelles (Adheos), il dénonçait cette discrimination et il a également saisi le conseil des prud’hommes qui a «constaté la non-conciliation entre les deux parties» et préféré renvoyer l’affaire au bureau des jugements le 8 septembre prochain»  [1.

Il est d’abord loisible de relever que le conseil de prud’hommes n’a rien «préféré» du tout : réuni dans un premier temps en audience de conciliation, comme le veut la procédure, il a constaté qu’il n’y avait pas conciliation et il a donc, comme le veut la procédure, renvoyé l’affaire en audience de jugement. Tu ajoutes le participe passé «préféré», qui ne figurait pas dans le communiqué, sans doute pour faire joli, ce qui est louable ; il eût été plus louable encore de faire joli et juste.

Plus embêtant, et c’est l’objet de notre présente lettre, tu indiques que ce communiqué de l’association Adhéos est un communiqué de l’Inter-LGBT et d’autres «associations et syndicats», titrant même ton article : «Pacs : l’Inter-LGBT interpelle le Crédit Agricole» ! Il faut donc comprendre, à t’en suivre, qu’en gros l’Inter-LGBT a fait tout le boulot et que d’autres «associations et syndicats» ont, plus ou moins vaguement, suivi le mouvement. Il ne s’agit nullement ici de dénigrer l’Inter-LGBT mais il se trouve que cette présentation des faits est tout simplement trompeuse. Depuis bientôt un an, c’est au contraire l’association Adhéos qui porte ce dossier et elle vient de publier ce communiqué après avoir cherché à s’entourer d’une coalition de cosignataires, dont nous-mêmes, afin de lui donner plus d’audience - dans un souci également, louable, de démarche interassociative.

Tu as parfaitement le droit, Têtu chéri, de mettre en avant dans une démarche collective tel ou tel des membres de cette démarche. C’est parfois un peu pénible pour les autres mais c’est ton droit de journaliste et nous ne le contestons aucunement. Encore faut-il le faire avec un minimum de pertinence ou, dirons-nous, d’objectivité. Adhéos dans son communiqué mettait en avant trois organisations signataires de nature fédérale (l’ILGA-Europe, l’Inter-LGBT et la Fédération française des Centres LGBT à laquelle Adhéos et nous appartenons) : tu choisis, sur la base de critères d’appréciation relevant de mystères qui nous dépassent, de mettre en avant la seule Inter-LGBT... C’est encore ton droit. Mais escamoter purement et simplement Adhéos qui est à l’initiative de la démarche et qui la porte depuis près d’un an, c’est - au mieux - un manque de rigueur inacceptable, qui n’est pas sans conséquence puisqu’il donne à penser à tes lecteurs, notamment provinciaux, que finalement seules les organisations parisiennes comme l’Inter-LGBT sont à même de défendre efficacement leurs droits. Dès lors, à quoi bon adhérer aux organisations locales ? Ce manque de rigueur est donc en fait facteur de démotivation pour les adhérentEs et les sympathisantEs de nos associations, provinciales voire éventuellement ultramarines, membres de la Fédération française des Centres LGBT notamment.

Merci, Têtu chéri mon amour, d’être à l’avenir simplement plus rigoureux dans la couverture que tu accorderas aux démarches collectives, menées avec patience et abnégation par d’obscurs soutiers du militantisme qui ne demandent pas forcément à passer à la lumière mais qui demandent au moins que leurs associations soient, quand elles sont à l’origine de ces démarches, citées : charge au public, ensuite, de déterminer la valeur qu’il accorde à ces démarches et donc à leurs auteurs - les vrais !

Solidairement,



tjenbered

Pour la commission Citoyenneté de Tjenbé Rèd,
Mouvement civique pour l’action & la réflexion
sur les questions noires, métisses & LGBT
en France ultramarine & hexagonale,
le président, David Auerbach Chiffrin
06 10 55 63 60


C/C : Fédération française des Centres LGBT



[1] 9 juin 2008 - PACS : le Crédit Agricole doit se mettre en conformité avec ses engagements - Communiqué de presse n°TR08POL12
http://www.tjenbered.fr/2008/20080609-00.html



     



     
© TJENBÉ RÈD ! Mouvement civique pour l’action & la réflexion sur les questions noires, métisses & LGBT (lesbiennes, gaies, bi & trans) en France ultramarine & hexagonale
Association loi 1901 fondée le 1er mai 2007, déclarée le 24 mai 2007, Journal officiel du 16 juin 2007
CCP Paris 5355746U | IBAN FR94 2004 1000 0153 5574 6U02 070 | BIC PSSTFRPPPAR | SIRET 500 965 678 00013 | NAF/APE 9499Z
Membre du Comité consultatif des associations ultramarines près la Délégation interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer
Membre de l’UNOM | Union nationale de l’outre-mer français
Membre du RAAC-sida | Réseau des associations africaines et caribéennes agissant en France dans la lutte contre le sida
Membre du CRAN | Conseil représentatif des associations noires en France
Membre associé, Observateur de la Fédération française des Centres LGBT
Membre du collectif UCIJ | Uni(e)s contre l’immigration jetable
Signataire de la Charte francilienne des intervenants en éducation pour la santé et membre du Schéma régional d’éducation pour la santé en Île-de-France
Signataire de la Charte de la Coordination française pour le droit d’asile
Signataire de l’Appel pour un moratoire universel sur la peine de mort lancé le 6 août 2007 par la Coalition mondiale contre la peine de mort
Signataire du pacte interassociatif Ni Pauvre, Ni Soumis du 4 février 2008
Soutien du collectif DroitsEtProstitution
Courriels : contact@tjenbered.fr | MSN : tjenbered@hotmail.fr | Myspace : http://www.myspace.com/tjenbered | Site Internet : http://www.tjenbered.fr/
Ligne d’écoute et d’information : +33 (0)6 10 55 63 60 (24h/24, répondeur à certaines heures)
Siège national : 113, boulevard Voltaire, 75011 Paris