fede
           
Déclaration du conseil d’administration de Tjenbé Rèd suite aux dernières Rencontres de la Fédération des Centres LGBT

(Tjenbé Rèd ratifie la majorité des résolutions adoptées lors des dernières Rencontres de la Fédération des Centres LGBT et souhaite que les associations membres de cette fédération préservent son caractère collégial et inter-régional en continuant à promouvoir le développement de Centres LGBT en France hexagonale comme en France ultramarine)

Paris, le vendredi 19 septembre 2008
Communication n°TR08CA08B

Réagissez sur notre forum PDF RTF


Suite aux XVIIIèmes Rencontres nationales de la Fédération française des Centres LGBT (lesbiens, gais, bi & trans), tenues à Rennes les 12 et 13 juillet dernier (18R),

Suite aux XVIIèmes Rencontres de la Fédération tenues à Dijon les 2 et 3 février précédents (17R),

Le procès-verbal des 18R ayant été adressé, précédé des résolutions adoptées lors des 17R, aux associations membres de la Fédération le 30 août dernier par le bureau de séance des 18R et par la Commission de coordination de la Fédération, unanimes,

La date limite de ratification des résolutions adoptées lors des 17R et des 18R ayant été fixée au 30 septembre par la Commission de coordination,

Le conseil d’administration de Tjenbé Rèd, Membre Associé, Observateur de la Fédération, a pris position sur ces résolutions.

Concernant les 17R, Tjenbé Rèd ratifie neuf résolutions sur douze. Le conseil d’administration de Tjenbé Rèd s’est ainsi réjoui que la Fédération affirme son intérêt pour les tests de dépistage rapide du VIH et s’engage plus avant dans le partenariat stratégique noué avec Aides (association dont Tjenbé Rèd est par ailleurs partenaire au sein du RAAC-sida). Le conseil a souhaité que la Fédération ne rejette pas tout compromis sur le projet de contrat d’union civile porté par la majorité législative élue les 16 et 17 juin 2007. Le conseil n’a pas souhaité approuver le bilan moral de l’association ayant assuré la présidence de la Fédération du 27 janvier 2007 au 3 février 2008 (CIGaLes, Centre LGBT Dijon Bourgogne), regrettant que cette association ait proposé de revenir sur le caractère collégial des instances de la Fédération. Enfin, le conseil a attiré l’attention des associations membres de la Fédération sur le respect de son texte fondateur : la Charte des Centres LGBT (adoptée lors des IIèmes Rencontres nationales Inter-CGL à Paris, le 12 décembre 1999, modifiée lors des VIIèmes Rencontres nationales INTER CENTRES LGBT à Lille, le 15 décembre 2002, modifiée lors des VIIIèmes Rencontres nationales INTER CENTRES LGBT à Paris, le 12 juillet 2003, ratifiée par les Membres titulaires le 7 octobre 2003).

Concernant les 18R, Tjenbé Rèd approuve treize résolutions sur vingt-cinq. Le conseil d’administration de Tjenbé Rèd s’est ainsi réjoui que la Fédération se prononce, à l’initiative de Tjenbé Rèd, pour l’abrogation du fichier Edvige ; il s’est réjoui que la Fédération soutienne le projet «Tout’ Moun’ Sé Moun’» lancé par Tjenbé Rèd pour ouvrir le dialogue avec la communauté ragga dancehall en France ; il s’est réjoui que la Fédération reprenne la proposition avancée par Tjenbé Rèd de protester contre la venue en France de Joseph Ratzinger (alias Benoît XVI), connu pour ses positions homophobes. Le conseil d’administration de Tjenbé Rèd a regretté que l’assemblée ait méconnu les statuts de la Fédération en se proclamant assemblée générale extraordinaire. Il a souhaité que les associations de la Fédération poursuivent la démarche vers la qualité entamée, avec quel succès si l’on en juge par l’accroissement du nombre de Centres LGBT reconnus comme tels par la Fédération, depuis 1999 en vue d’accompagner l’évolution d’associations locales vers de plus grandes responsabilités. Il a de nouveau souhaité un meilleur respect de la Charte des Centres LGBT qui, en définissant les responsabilités d’une association ayant la gestion d’un local ouvert au public, est la clef de voûte de cette démarche vers la qualité.

Soucieux de promouvoir le caractère collégial et le caractère inter-régional de la Fédération, de rappeler les valeurs et engagements portés par la Charte des Centres LGBT, de continuer à soutenir le développement des Centres LGBT en France hexagonale comme en France ultramarine, le conseil d’administration de Tjenbé Rèd a proposé, en annexe de sa ratification, une réforme statutaire visant à moderniser les statuts ratifiés le 7 octobre 2003. Cette proposition envisage notamment l’extension de la voix délibérative à l’ensemble des associations membres et la création d’un conseil d’administration fédéral inter-régional ; la création d’une commission de contrôle des finances et de différentes commissions thématiques (relatives par exemple aux questions sociales, à la santé, à la lutte contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie, aux questions internationales et européennes) ; la création de régions fédérales (destinées notamment à mieux mettre en œuvre la politique fédérale au niveau régional, par exemple en matière de formation des bénévoles) ; la création d’une commission d’éthique et de médiation (chargée par exemple de veiller au suivi de la Charte).

La présente déclaration est un exposé de la position transmise par Tjenbé Rèd aux associations membres de la Fédération, auxquelles Tjenbé Rèd renouvelle, ainsi qu’à Trans Aide, principale association trans française, qui participait aux 18R, l’expression de sa solidarité militante : face à l’homophobie, face à la lesbophobie, face à la transphobie, tant reste à faire, ensemble, en France hexagonale comme en France ultramarine !





TJENBÉ RÈD !

Mouvement civique pour l’action & la réflexion
sur les questions noires, métisses & LGBT
(lesbiennes, gaies, bi & trans)
en France ultramarine & hexagonale




     
zeboutik

     
© TJENBÉ RÈD ! Mouvement civique pour l’action & la réflexion sur les questions noires, métisses & LGBT (lesbiennes, gaies, bi & trans) en France ultramarine & hexagonale
Association loi 1901 fondée le 1er mai 2007, déclarée le 24 mai 2007, Journal officiel du 16 juin 2007
CCP Paris 5355746U | IBAN FR94 2004 1000 0153 5574 6U02 070 | BIC PSSTFRPPPAR | SIRET 500 965 678 00013 | NAF/APE 9499Z
Membre du Comité consultatif des associations ultramarines près la Délégation interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer
Membre de l’UNOM | Union nationale de l’outre-mer français
Membre du RAAC-sida | Réseau des associations africaines et caribéennes agissant en France dans la lutte contre le sida
Membre du CRAN | Conseil représentatif des associations noires en France
Membre associé, Observateur de la Fédération française des Centres LGBT
Membre du collectif UCIJ | Uni(e)s contre l’immigration jetable
Signataire de la Charte francilienne des intervenants en éducation pour la santé et membre du Schéma régional d’éducation pour la santé en Île-de-France
Signataire de la Charte de la Coordination française pour le droit d’asile
Signataire de l’Appel pour un moratoire universel sur la peine de mort lancé le 6 août 2007 par la Coalition mondiale contre la peine de mort
Signataire du pacte interassociatif Ni Pauvre, Ni Soumis du 4 février 2008
Soutien du collectif DroitsEtProstitution
Courriels : contact@tjenbered.fr | MSN : tjenbered@hotmail.fr | Myspace : http://www.myspace.com/tjenbered | Site Internet : http://www.tjenbered.fr/
Ligne d’écoute et d’information : +33 (0)6 10 55 63 60 (24h/24, répondeur à certaines heures)
Siège national : 113, boulevard Voltaire, 75011 Paris