obamaglbt
           
Yes, we can ! Tjenbé Rèd souhaite la victoire de Barack Obama

(Tjenbé Rèd vous invite à suivre la nuit électorale étatsunienne au cinéma Confluences)

Paris, le mardi 4 novembre 2008
Communiqué de presse n°TR08POL22

Réagissez sur notre forum PDF RTF PDF|en RTF|en


«Our gay and lesbian brothers and sisters deserve to visit the person they love in the hospital and to live lives free of discrimination», Remarks of senator Barack Obama: The American Promise - Democratic Convention - August 28, 2008 («Nos frères et soeurs gais et lesbiennes ont le droit de visiter la personne qu’ils aiment à l’hôpital et de vivre libres de toute discrimination», Discours du sénateur Barack Obama : La promesse étatsunienne - Convention démocrate - 28 août 2008). Telle est l’engagement pris par Barack Obama devant les personnes LGBT (lesbiennes, gais, bi & trans) des États-Unis d’Amérique lors de son discours d’acceptation, au terme de la convention démocrate du 28 août.

On peut chercher les engagements pris devant ces mêmes personnes par son adversaire John McCain lors de son discours d’acceptation, au terme de la convention républicaine du 5 septembre : on n’en trouvera pas. C’est bien plutôt un engagement contraire qu’il a pris devant elles en choisissant comme colistière, le 29 août, une femme connue pour ses positions ultra-conservatrices en la matière. Dès le 20 octobre, Sarah Palin déclarait sur une chaîne de télévision religieuse, Christian Broadcasting Network : «In my own state, I have voted along with the vast majority of Alaskans who had the opportunity to vote to amend our Constitution defining marriage as between one man and one woman. I wish on a federal level that that’s where we would go because I don’t support gay marriage» («En Alaska, j’ai voté pour modifier notre constitution en définissant le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme. Je souhaite faire de même au niveau fédéral parce que je ne soutiens pas le mariage homosexuel»). On peut dès lors craindre le pire d’une présidence McCain/Palin - qui nommerait de plus un ou plusieurs juges à la Cour suprême des États-Unis d’Amérique, laquelle détient un pouvoir normatif considérable en la matière, alors qu’elle compte actuellement cinq juges plus ou moins libéraux contre quatre franchement conservateurs et que cinq de ces juges, nommés à vie, ont plus de 70 ans...

Pour ces raisons, sans doute un peu pour d’autres aussi, plus affectives (Barack Obama étant le premier candidat noir et métis à pouvoir sérieusement prétendre à la présidence des États-Unis d’Amérique), Tjenbé Rèd, Mouvement civique pour l’action & la réflexion sur les questions noires, métisses & LGBT en France ultramarine & hexagonale, souhaite aujourd’hui l’élection du candidat démocrate.

Elle le fait en conscience : le peuple étatsunien ne présente-t-il pas son président comme le leader du monde libre ? Ledit monde libre n’est-il pas alors fondé à dire ce qu’il pense du choix de ce leader ? Les États-Unis d’Amérique ont par ailleurs un rôle d’exemple en de nombreux domaines, notamment dans le domaine des droits civils en général et du mariage homosexuel en particulier : nous ne pouvions rester silencieux.

Tjenbé Rèd invite les personnes intéressées à suivre avec elle ce soir l’élection étatsunienne au cinéma Confluences au 190, boulevard de Charonne à Paris, XXème, métro Alexandre-Dumas. De minuit à six heures du matin, les résultats seront annoncés au fur et à mesure de leur arrivée et des documentaires projetés entre chaque annonce, notamment, à 2h30, Public Enemy (1999) : ce film de Jens Meurer raconte l’histoire de quatre leaders historiques des Black Panthers (Bobby Seale, Kathleen Cleaver, Jamal Joseph et Nile Rodgers) qui reviennent sur leur jeunesse révolutionnaire en explorant les relations complexes entre le modèle américain dominant et les mouvements de libération noire. - Bar durant la soirée, au petit matin thé, café et croissants, petite salle de repos, participation aux frais de 4 euros, réservation conseillée au 01 40 24 16 46 ou sur resa@confluences.net.







Pour la commission Citoyenneté de Tjenbé Rèd,
le président, David Auerbach Chiffrin
tjenbered@hotmail.fr
06 10 55 63 60




     
zeboutik

     
© TJENBÉ RÈD ! Mouvement civique pour l’action & la réflexion sur les questions noires, métisses & LGBT (lesbiennes, gaies, bi & trans) en France ultramarine & hexagonale
Association loi 1901 fondée le 1er mai 2007, déclarée le 24 mai 2007, Journal officiel du 16 juin 2007
CCP Paris 5355746U | IBAN FR94 2004 1000 0153 5574 6U02 070 | BIC PSSTFRPPPAR | SIRET 500 965 678 00013 | NAF/APE 9499Z
Membre du Comité consultatif des associations ultramarines près la Délégation interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer
Membre de l’UNOM | Union nationale de l’outre-mer français
Membre du RAAC-sida | Réseau des associations africaines et caribéennes agissant en France dans la lutte contre le sida
Membre du CRAN | Conseil représentatif des associations noires en France
Membre associé, Observateur de la Fédération française des Centres LGBT
Membre du collectif UCIJ | Uni(e)s contre l’immigration jetable
Stop Murder Music France, relais du réseau Stop Murder Music en France
Signataire de la Charte francilienne des intervenants en éducation pour la santé et membre du Schéma régional d’éducation pour la santé en Île-de-France
Signataire de la Charte de la Coordination française pour le droit d’asile
Signataire de l’Appel pour un moratoire universel sur la peine de mort lancé le 6 août 2007 par la Coalition mondiale contre la peine de mort
Signataire du pacte interassociatif Ni Pauvre, Ni Soumis du 4 février 2008
Soutien du collectif DroitsEtProstitution
Courriels : contact@tjenbered.fr | MSN : tjenbered@hotmail.fr | Myspace : http://www.myspace.com/tjenbered | Site Internet : http://www.tjenbered.fr/
Ligne d’écoute et d’information : +33 (0)6 10 55 63 60 (24h/24, répondeur à certaines heures)
Siège national : 113, boulevard Voltaire, 75011 Paris
     


Pour recevoir ou consulter nos informations, cliquez ici