tjenbered
           
Le Livre d’or de Total Respect - Tjenbé Rèd Fédération (Août 2010)


[ Accueil | Revue de presse | Forum | Recevoir notre lettre mensuelle | Soutenir nos bénévoles | Adhérer ]
[ Communications | Blog | Livre d’or | Dossiers | Photos | AmiEs | Groupe Zami - Questions féministes & lesbiennes ]
[ 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | Jan | Fév | Mar | Avr | Mai | Juin | Juil | Août | Sept | Oct | Nov | Déc ]
[ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 ]

      tjenbered
           
[TRF24] Dimanche 29 août 2010 - Un concert du chanteur homophobe Sizzla saute en Belgique... pas encore à Paris, pas encore à Montpellier

David,/ Après vous avoir lu, vous et vos références, j’ai même fait des recherches et il me semble que le programme STOP MURDER MUSIC “amène” à Peter Tatchell/ http://translate.google.com/translate?hl=en&langpair=de|en&u=http://de.wikipedia.org/wiki/Murder_music/ Ce que je vois c’est que cet homme (qui s’en prend aussi à Tyson) lutte contre les Stars du Reggae qui ont le “malheur” (... “Que du Bonheur !” : () d’être diffusés sur les grands réseaux américains avant de se retrouver propulsés au Billboard qui est censé classer les meilleurs “votes” pour des artistes commerciaux sur le continent américain ou européen./ Il ne combat pas l’homophobie dans toute la Pop music mais seulement dans le Reggae. Avec une exception pour Eminem. Il combat aussi les grands sponsors allemands comme DASSLER-PUMA ou d’autres d’un peu partout COCA, PEPSI, etc qui soutiennent les “artistes” très connus dans le reggae/ragga en particulier, c’est son obsession, peut-être jusitifiée par son expérience personnelle./ Bien qu’intéressants au niveau universel, Mugabe et la Jamaïque sont accessoires dans la logique, dans la trame idéologique ou idéaliste de ce mouvement./ Son combat ne fait état d’aucune liaison avec d’autres de même nature sur l’homophobie dans la musique ou l’art en général. Lui c’est les Reggaemen qui marchent dans le monde “exclusivement”./ Lorsque Sophie Ellis BEXTOR interprète “Murder on the dancefloor” s’agit-il d’une incitation./ http://www.youtube.com/watch?v=2_Nsi05HkXw/ “nini peau d’chien” :) si bonne et si gentille, est-ce dénigrant pour la femme ? http://www.youtube.com/watch?v=6bybtGsDz9g/... À chacun sa musique.../ Laissez Sizzla prendre son train entre le 24 et le 25 septembre. Dire que les droits humains sont baffoués par Sizzla (ou la couillasse de Seth Guecko, http://www.dailymotion.com/video/x7j2yf_seth-gueko-newclip-ma-couillasse-ne_music) est... EXAGéRé !/ Des programmes comme çà ?????/ Pensez-vous qu’un ado homo d’aujourd’hui soit fragile au point d’être terrorisé par ces paroles...Vous rigolez ???/ Écrit par thierry le 29 août 2010 à 7:20

Cher Thierry, je suis agréablement surpris de voir votre commentaire, moins nébuleux, plus construit que dernièrement les vôtres. Il manque à votre argumentation de préciser que la campagne Stop Murder Music est fondées sur les consignes de l’association jamaïcaine J-FLAG. Il me faut également vous répondre que oui, des appels au meurtre répétés peuvent trouver des oreilles et faire des dégâts./ Écrit par David Auerbach Chiffrin, citoyen français, fondateur de Tjenbé Rèd, association de lutte contre les racismes, les homophobies & le sida en Outre-Mer et dans l’Hexagone le 29 août 2010 à 13:34
La nébuleuse de Tatchell, alors, ne pourra rien contre le reaggae en Europe et même en France. J’ai aperçu un petit concert avec Usain Bolt récemmment, un autre vers le Glazart...cela continue à fonctionner. Les grosses pointures commerciales comme Sizzla doivent de toute façon se faire rares en France parce que cette musique n’est plus commerciale. Elle est “élitiste” un peu comme le Jazz.. Par contre z’oreilles ou pas, je ne pense pas que la haine, la destruction de ce qu’on ne sait pas faire soit vénérable, mais c’est la vie. Je remarque quand même que les visuels que vous présentez jettent un doute sur leur origine. Have fun et bon courage./ Écrit par thierry le 29 août 2010 à 17:41
28 août 2010 - Campagne Stop Murder Music : Un concert du chanteur homophobe Sizzla annulé en Belgique - Communiqué de presse n°TR10INT11E
http://www.tjenbered.fr/2010/20100828-00.pdf
http://blogs.tetu.com/outre_mers_et_pairs/2010/08/29/sizzla-2/
http://www.lepost.fr/

Réagir sur notre forum ]

[TRF23] Jeudi 26 août 2010 - Sizzla est en fin de carrière...

Il ne peut y avoir de “preuve” de part et d’autre d’une intention de nuire, tant le champ est vaste. Doit-on soumettre à une commission chaque texte de Reggae qui se donne dans le monde, bien souvent pour la majorité des artistes dans des réseaux ciblés hors grands médias “promotionnels”. Bien souvent les DJ ou “Selecta” improvisent (eh oui !), mieux vaut un franc-parler métaphorique que des allusions perfides...(du genre Notre-Dame de Paris, L. Gerra). Si l’on expurge des textes ce qui ne conviendrait pas à une chaste bienséance on est dans la morale et fatalement: qui dit ce qui est “morale” ou ne l’est pas ? Nous sommes dans un pays de droit d’expression, si le droit a été bafoué et a porté un préjudice compensable pourquoi n’attaquez-vous pas en “Justice”, pourquoi ne choisissez-vous pas l’option d’un EXPLICIT LYRICS qui mettrait en garde des “oreilles” qui n’ont peut-être de sensibles que l’apparence./ Sizzla est en fin de carrière et déclare vouloir se retirer dans une ferme “perenne” en Afrique. Si l’on s’en tient à ce qui se passe en France, oubliant l’abstraction internationale...Admiral T a eu les mêmes “problèmes” concernant des propos dits homophobes et pourtant il s’agit d’un “reggae” commercial bien que de qualité, supervisé dans une grande maison de disque, UNIVERSAL. J’espère que de mauvais tours ne lui seront pas joués au Zénith de Paris par ses collaborateurs, bientôt...Sans être parano./ Derrière de fallacieux prétextes, il s’agit de combattre cette belle musique black et en réalité aussi white si l’on considère ceux qui la produise, l’écrive, l’interprète et (se déplacent) pour l’écouter puisqu’elle ne passe pas en radio (sauf pour en salir l’image souvent, sinon c’est du “GYPTIAN” [1] )./ Le reggae est une “vibration” qui se fume dans une salle petite ou grande, voire en plein air. Il ne s’agit pas d’escroquer un jeune artiste en donnant son titre à un mannequin qui sera matraqué sur un réseau touchant ainsi du money [2] avant d’être jeté aux oubliettes./ L’homophobie aujourd’hui est de prendre “les pédés” pour des “cons” à une époque ou beaucoup d’élus et de personnalités font leur “cuming out” [3] sans y être obligé et sans devoir prétexter un combat à mener./ [1] N°1 Billboard Reggae aux USA./ [2] Artgens/ [3] Libération/ Écrit par thierry le 26 août 2010 à 7:59

Cher Thierry,/ Comme le dit le proverbe, il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre./ Comme nous vous l’avons déjà dit plusieurs fois, ici ou ailleurs, la campagne internationale Stop Murder Music (SMM) ne vise ni l’art, ni la musique. Comme le dit l’un de nos slogans (merci Lo Ann), «la musique est un droit, l’appel au meurtre pas». En effet, la campagne SMM suit uniquement un nombre limité de chanteurs jamaïquains qui se sont fait une spécialité de lancer des appels au meurtre variés mais précis à l’encontre des personnes LGBT (lesbiennes, gaies, bi & trans). Par exemple, «Butte les pédés, mon gros flingue va tirer» (Sizzla), «Pend les lesbiennes haut et court» (Bennie Man), «Les enculés doivent être buttés» (Bounty Killer), «Si un pédé vient vers moi, alors il sera dépecé» (Buju Banton), «Tous les pédés et les sodomites doivent être tués» (Capleton)... Ce n’est là qu’un florilège, presque pris au hasard tant les exemples sont nombreux. Des gais et lesbiennes sont régulièrement agressés voire massacrés en Jamaïque, parfois par des individus qui reprennent ces paroles lors de leurs actes. Tjenbé Rèd n’a pas l’esprit munichois et ne laisse pas nos camarades jamaïcains isolés face à leurs bourreaux./ Comme nous vous l’avons déjà dit plusieurs fois également, ici ou ailleurs, la campagne SMM n’est pas une campagne raciste : elle a été lancée par deux associations LGBT jamaïcaines et se trouve actuellement reprise en France par notre association, qui est afro-caribéenne./ Écrit par David Auerbach Chiffrin, citoyen français, fondateur de Tjenbé Rèd, association de lutte contre les racismes, les homophobies & le sida en Outre-Mer et dans l’Hexagone le 26 août 2010 à 13:50

David,/ je vous ai découvert sur Antilles politique et vous me paraissez sympathique (à votre tête). Ceci dit vous participez à un combat raciste (dont heureusement peu de gens souffrent réellement) qui vise à gêner l’existence ou un éventuel déploiement du Reggae en France dans des salles de concert. Des homosexuels homme ou femme vont fumer leur marijuana à Amsterdam, écoutent du BUJU, du Sizzla (entre autres et ya pas de problème). On est en France il faut se plier aux us et coutumes du moment, c’est comme ça, mais je vois mal qui irait perdre son temps devant l’Élysée Montmartre pour si peu, sauf quelques associations qui malheureusement peuvent être manipulées. Certains producteurs négligent leurs artistes peut-être à dessein, politique, revanche, business, des associations récupèrent çà, des maires interdisent des concerts (grand bien leur fasse) c’est l’époque qui veut ça. Mais ne nous faîtes pas le coup des Jamaïcains (là-bas) torturés, assassinés etc. Le vrai devoir de mémoire est intime, les factures de la facilité sont parfois salées, quand on (vos amis d’aujourd’hui) vous les présentera vous pourriez être “dégoûté”, c’est une des lois morales de la nature. Regardez Lozès se débattre comme un caniche mouillé, réclamant les preuves chiffrées de la diversité. Prenez du recul, mais avancez aussi./ http://www.youtube.com/watch?v=32arb8lyqbs&feature=player_embedded#!/ Écrit par thierry le 26 août 2010 à 22:49

Thierry, comme bien souvent vous n’écoutez que vous-même et ne répondez pas aux arguments que je vous soumets. Le combat contre la Murder Music n’est pas racial, il s’agit d’un combat contre des appels au meurtre en Jamaïque, par des Jamaïcains, à l’encontre d’autres Jamaïcains. Les chanteurs qui les profèrent ont également parfois, en revanche, des propos racistes à l’encontre des Blancs. Je ne vous dis pas vraiment cela à vous, je pense que comme d’habitude vous ne lirez pas vraiment, mais aux lectrices et lecteurs qui découvriraient ces questions./ Écrit par David Auerbach Chiffrin, citoyen français, fondateur de Tjenbé Rèd, association de lutte contre les racismes, les homophobies & le sida en Outre-Mer et dans l’Hexagone le 27 août 2010 à 0:42

23 août 2010 - Droit de réponse au Midi libre suite à son article du 18 août 2010 sur Sizzla et les «lobbies gays» - Communication n°TR10INT11D
http://www.tjenbered.fr/2010/20100823-00.pdf
http://blogs.tetu.com/outre_mers_et_pairs/2010/08/24/droit-de-reponse-au-midi-libre-suite-a-son-article-du-18-aout-2010-sur-sizzla-et-les-«lobbies-gays»

Réagir sur notre forum ]

[TRP44] Mardi 17 août 2010 - Faut-il plus d’établissements homos aux Antilles ?

Thierry on août 17th, 2010/ Mr David,/ On dit que les homosexuels sont fuyants, ce que je ne crois pas, en tout cas pas pour les échanges d’idées sur un blog quelque soit son audience./ On dit aussi qu’il existe peu de films pornos gays antillais./ Les boîtes ouvertement homosexuelles dans la «caraïbe française», dans «l’hexagone» et «dans ses colonies» (pour coller à votre sémantique) sont rares./ Vous vous présentez en responsable associatif, je vous pose donc les questions suivantes que d’autres ne manqueront pas de vous soumettre :/ Faut-il plus d’établissements homos aux Antilles ?/ Comptez-vous en créer de spécifiquement «Caribéens» dans l’hexagone ?/ Soutiendriez-vous un fond «d’aide» au porno gay antillais qui est inexistant aujourd’hui./ Faut-il une marque de préservatifs dédié(e)s avec marketing approprié ?/ Vos actions ne sont-elles pas un peu has been pour les jeunes d’aujourd’hui, la possibiliter d’information (de masse) n’étant pas à votre portée ?
15 août 2010 - Tjenbé Rèd en Guadeloupe (L’association de lutte contre les racismes, les homophobies et le sida propose deux rencontres à Pointe-à-Pitre et Petit-Bourg, demain 16 août) - Communiqué de presse n°TR10SOC15
http://www.tjenbered.fr/2010/20100815-00.pdf
http://www.antillespolitique.com/

Réagir sur notre forum ]

[TRF22] Mardi 10 août 2010 - La Guadeloupe et la Martinique sont majoritairement composées de Créoles

Thierryon août 10th, 2010/ David, les Créoles ont déjà depuis des siècles su maîtriser la problématique que cette association «afro-caribéenne» tente d’implanter surtout dans les esprits métropolitains. Il faudrait que vous compreniez (sauf mon respect) que la Guadeloupe et la Martinique sont majoritairement composées de Créoles et non «d’Afro-français», c’est très différent. Le métissage Afro-américain n’a pas connu la même «Ségrégation» qu’aux Antilles françaises. Le Créole est un mélange biologique et culturel très lointain et transmissible de Gaulois et d’Africains esclaves importés. Un peu comme pour les Rastas de Jamaïque. le néologisme un peu pièce rapportée de Afro + Caribéen est un voeu «flatteur», mais le caribéen moyen (par le nombre) est aux Antilles françaises CREOLE, comme évoqué plus haut. Nos «frères» Africains sont d’ailleurs bien intégrés, bien que peu nombreux, aux Antilles. Vous étiez membre du Cran et force sera de constater que même via le Collectifdom vous ne pourrez, même avec Tropiques FM faire entrer dans les esprits Antillais (même s’ils semblent le croire) qu’être Créole est un «accident» et que «génétiquement» seules les cellules d’origine africaine sont prédominantes. Je vous vois venir avec vos désirs et vos gros sabots mais, renseignez-vous, étudiez la question, vous ne perdrez ainsi ni votre temps, ni votre argent. Votre association ne sera peut-être pas bien reçue... à Mortenol, par exemple :-)
David Auerbach Chiffrin on août 21st, 2010/ Cher Thierry, merci de votre vigilance ! Tjenbé Rèd est une association née au sein des diasporas afro-caribéennes dans l’Hexagone. Nous comptons environ un tiers de membres originaires d’Afrique, plus d’une moitié de membres originaires des Antilles. Tjenbé Rèd est donc bien une association afro-caribéenne, un lieu de solidarité entre les diasporas afro-caribéennes et les personnes restées au(x) pays, sans qu’il soit besoin pour la définir comme telle d’entrer dans des considérations sans fin sur «l’ivoirité» des Antillais.

Thierry on août 23rd, 2010/ David,/ l’ivoirité entre autres n’est pas du fait des seuls africains, ni la créolité, l’Afrique est le «berceau» de l’Humanité. Ce qui compte c’est un lieu, un fait, une époque. Sur SIZZLA (à ne pas confondre avec RIZZLA) comme vous-y allez, de bon pied, bon oeil. Accordez-lui le droit à la métaphore./ Je constate que vous incriminez des paroles de Clips que vous récupérez sur des sites de vidéos et que vous ne demandez pas l’interdiction de diffusion des dits clips sur lesdites plate-formes... «Masochisme rédactionnel»./ En fait la finalité de votre combat actuel qui consiste à vouloir importer dans les communautés noires des libertés que vous croyez acquises aux seules communautés blanches met en exergue une idée de supériorité «généreuse» d’un point de vue sur un autre (vieux réflexe). En occultant l’idée de «mélange» pour le raisonnement. l’homo des provinces, voire... des «campagnes» françaises ne peut bénéficier de l’anonymat relatif des grandes villes et la question de la «promiscuité» avec un mode de vie essentiellemnt hétérosexuel met à mal un prosélytisme exacerbé. Vous ne ferez croire à personne que le reggae est une musique raciste et homophobe, il y a en son sein un «lait» de diversité qui côtoie «l’écrémé»./ Vous vous en prenez (sur l’idéologique) à un dernier bastion d’une expression de recherche de négritude partagée avec des blancs qu’est le Reggae. Si vous étiez dans la «Ganja» vous nous imposeriez du synthétique de remplacement à bas prix...Les faits sont là. Développez votre idéal autrement qu’en détruisant celui d’autrui./ Si le pacse n’est pas à l’ordre du jour en Jamaïque, rien n’empêche un ou plusieurs rastas de partager le même toit s’ils le souhaitent. Les questions de supplément familial et de parts imposables sont un autre sujet./ Monsieur, «tich!, tich!» (avec mes gants blancs) je ne vous salue pas !

Thierry on août 23rd, 2010/ J’ajoute, David que nôtre société doit veiler à ce que les rôles homme/femme soit convenablement répartis./ http://www.youtube.com/watch?v=3JpuNUa3TwM&feature=fvw/ C’est inadmissible !

David Auerbach Chiffrin on août 23rd, 2010/ Cher Thierry, il n’y pas selon nous de droits humains pour les blancs d’un côté, pour les noirs de l’autre (je vous croyais d’ailleurs partisan de la créolité, qui dépasse ces notions de couleur de peau). Chaque personne a droit aux mêmes droits. Je ne vois d’ailleurs pas quelle différence de droit vous souhaitez établir entre les hommes et les femmes.

Thierry on août 23rd, 2010/ Je n’ai pas parlé de droit, mais de rôles. D’ailleurs la femme ne peut remplir certains rôles naturellement dédiés par la nature à l’homme.

David Auerbach Chiffrin on août 23rd, 2010/ Vous parliez du rôle de la société qui devait, selon vous, veiller à la répartition «convenable» (sic) des rôles dévolus aux hommes et aux femmes. C’est pour cela que j’avais pensé que vous parliez de droits. Vous parlez maintenant de nature. Voudriez-vous nous expliquer en quoi la société pourrait et devrait veiller à a répartition convenable des rôles dévolus aux hommes et aux femmes ? Voudriez-vous également nous expliquer ce que vous entendez par «convenable» ? Plus encore, voudriez-vous nous expliquer le rapport entre ces rôles et les questions liées à la situation des personnes LGBT en Martinique, qui faisaient l’objet initial du présent échange ?

Thierry on août 23rd, 2010/ Ayant des homosexuels dans ma famille aux Antilles, je peux vous dire qu’il n’ont pas attendu la venue (qui n’est peut-être pas de trop) de votre association pour exister et bénéficier comme tout un chacun des dispositifs mis en place par l’État. Votre association très peu connue qui se targue d’être adhérente de LGBT est à l’image d’une association qui se cache derrière un but déjà servi par d’autres pour servir un message, une image politique dans la mouvance actuelle du «pouvoir». Son utilité est de montrer à qui sait regarder, s’interroger, quel but, quelle intention veut être poursuivie par ses «mandants»./ Ce qui est convenable est ce qui se fait dans l’adhésion, c’est au vu des résultats que l’on voit ce qui est accepté et ce qui ne l’est pas. En dépit de ce qui est et sera «imposé» par le droit./ Croyez bien que de ne pas parler des oeufs, ne les fait pas oublier, ni eux, ni la poule.

David Auerbach Chiffrin on août 23rd, 2010/ Je ne comprends pas ce que vous dites et je comprends encore moins en quoi ceci est lié au «rôle convenable» des hommes et des femmes, que vous mettiez en avant précédemment. Merci de m’éclairer.

Thierry on août 23rd, 2010/ Ce qui convient aux uns ne convient pas forcément aux autres, la loi du nombre est parfois «retenue»...

David Auerbach Chiffrin on août 23rd, 2010/ Je ne comprends toujours pas.

5 août 2010 - Tjenbé Rèd en Martinique (L’association afro-caribéenne de lutte contre les racismes, les homophobies et le sida propose deux rencontres conviviales à Fort-de-France, les 9 et 18 août) - Communiqué de presse n°TR10SOC13
http://www.tjenbered.fr/2010/20100805-10.pdf
http://www.antillespolitique.com/

Réagir sur notre forum ]

[TRP43] Lundi 9 août 2010 - Les agressions exclusivement basées sur le fait qu’un individu soit homo se fait de plus en plus rare

Thierryon août 9th, 2010/ La particularité de Choisy le Roi est son nom. Alexandre ou même Héraclès ou Périclès serait-ils aujourd’hui Maire de cette Ville :-) Quelle ingratitude, au vu des services rendus. Si l’agressé avait mal prononcé le nom de Copernic, il aurait pu être compris pour Compère nique et l’agression aurait été plus compréhensible./ Plus sérieusement, David, vous semblez vouloir «coloriser» le vieux concept de l’Homo dont est écrit sur le visage ou l’apparence, l’orientation sexuelle. Vieux concept, par ce que la société a changé et les agressions exclusivement basées sur le fait qu’un individu soit homo se fait de plus en plus rare (à moins que vous ayez des chiffres). Sachant que les motifs d’une agression sont souvent évidemment multiples./ Sans compter les homos masochistes provocateurs cherchant coups et humiliations en public, cela existe./ Si l’agresseur regardait et s’intéressait par-dessus tout aux femmes, cela serait-il arrivé ? Que faîtes-vous pour lui./ Madam a li malad, krié (yé misti kri) le voisinaj :-)


Réagir sur notre forum ]

© TJENBÉ RÈD ! Mouvement civique pour l’action & la réflexion sur les questions noires, métisses & LGBT (lesbiennes, gaies, bi & trans) en France ultramarine & hexagonale
Association loi 1901 fondée le 1er mai 2007, déclarée le 24 mai 2007, Journal officiel du 16 juin 2007
CCP Paris 5355746U | IBAN FR94 2004 1000 0153 5574 6U02 070 | BIC PSSTFRPPPAR | SIRET 500 965 678 00013 | NAF/APE 9499Z
Membre du Comité consultatif des associations ultramarines près la Délégation interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer
Membre du Comité LGBT près la HALDE | Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité
Membre de l’UNOM | Union nationale de l’outre-mer français
Membre du RAAC-sida | Réseau des associations africaines et caribéennes agissant en France dans la lutte contre le sida
Membre du CRAN | Conseil représentatif des associations noires en France
Membre associé, Observateur de la Fédération française des Centres LGBT
Membre du collectif UCIJ | Uni(e)s contre l’immigration jetable
Stop Murder Music France, relais du réseau Stop Murder Music en France
Signataire de la Charte francilienne des intervenants en éducation pour la santé et membre du Schéma régional d’éducation pour la santé en Île-de-France
Signataire de la Charte de la Coordination française pour le droit d’asile
Signataire de l’Appel pour un moratoire universel sur la peine de mort lancé le 6 août 2007 par la Coalition mondiale contre la peine de mort
Signataire du pacte interassociatif Ni Pauvre, Ni Soumis du 4 février 2008
Soutien du collectif DroitsEtProstitution
Courriels : contact@tjenbered.fr | MSN : tjenbered@hotmail.fr | Myspace : http://www.myspace.com/tjenbered | Site Internet : http://www.tjenbered.fr/
Ligne d’écoute et d’information : +33 (0)6 10 55 63 60 (24h/24, répondeur à certaines heures)
Siège national : 113, boulevard Voltaire, 75011 Paris