LGBTpourlaPalestine.org

LGBT pour la Palestine (France) | Queers for Palestine (France)
Accueil | Appel | Le conflit israélo-palestinien | Le pinkwashing | Genet | Facebook | Twitter | Liens | FAQ | Contacts

F.A.Q. (Foire aux questions)

1. C'est quoi, le pinkwashing? [Notre réponse]
2. En quoi les personnes et organisations LGBT sont-elles concernées par la Palestine? [Notre réponse]
3. Votre initiative n’est-elle pas confinée dans un ghetto LGBT? [Notre réponse]
4. Les soutiens de la Palestine ne risquent-ils pas de rejeter violemment leurs éventuel/le/s allié/e/s LGBT? [Notre réponse]
5. La situation des personnes queers n'est-elle pas meilleure en Israël qu'en Palestine? [Notre réponse]
6. La situation des personnes queers n'est-elle pas meilleure en Israël que dans les pays arabo-musulmans? [Notre réponse]
7. Vous préférez mourir dans une Palestine musulmane? [Notre réponse]
8. Pourquoi soutenez-vous l'ignorance et la haine au lieu de soutenir l'amour? [Notre réponse]
9. Votre démarche n'est-elle pas teintée d'antisémitisme? [Notre réponse]
10. Voulez-vous la disparition de l'État d'Israël? [Notre réponse]
11. Pourquoi êtes-vous solidaires du peuple palestinien et pas du peuple syrien ou irakien? [Notre réponse]
12. Ne risquez-vous pas d'importez le conflit israélo-palestinien en France? [Notre réponse]
13. Êtes-vous favorable à la campagne BDS? [Notre réponse]
14. Qui êtes vous et que représentez-vous? [Notre réponse]
15. Le mal existe partout sur cette planète, alors pourquoi combattre le pinkwashing? [Notre réponse]

1. C'est quoi, le «pinkwashing»?

ou: C'est quoi, la ligne directrice de ce groupe?

Pourquoi une présence #queer - c’est-à-dire, pour faire simple, #LGBT (lesbienne, gaie, bi & trans) - lors des manifestations nationales pour une paix juste & durable entre Palestinien/ne/s et Israélien/ne/s, qui ont lieu à Paris depuis le début de l’opération «Bordure protectrice», le 8 juillet dernier? Les diverses raisons qui expliquent cette présence sont fondées sur la conception que nous avons de notre double qualité d’êtres humains & de personnes queer ou LGBT. Nous indiquons certaines de ces raisons dans l’«Appel LGBT pour une paix juste & durable entre Palestinien/ne/s & Israélien/ne/s», publié le 20 octobre 2014 et qui dénonce en particulier le #pinkwashing, cette stratégie de communication de l’État d’Israël qui consiste en substance à se prétendre le meilleur ami des queers et donc à vouloir, à ce titre: d’une part, que les queers du monde entier excusent ou approuvent la politique d’occupation et de colonisation que l’État d’Israël exerce à l’encontre d’une population supposément hostile aux queers (en la circonstance, la population palestinienne); d’autre part, que les queers palestinien/ne/s n’aient pour seule perspective que de se détacher peu à peu de leur patrie pour servir directement ou indirectement les intérêts de l’État d’#Israël (récemment, des militaires israélien/ne/s ont courageusement dénoncé le fait que les services secrets israéliens utilisent l'orientation sexuelle de certain/e/s Palestinien/ne/s pour les faire chanter & en obtenir des renseignements). Les Palestiniens subissent une injustice flagrante et parce que cette injustice se commet en notre nom, nous Occidentaux. L'État d'Israël, créé par les Occidentaux, prétend aujourd'hui – humiliation suprême ! – agir au nom des valeurs occidentales. Quel citoyen occidental peut sans honte considérer comme faisant partie de ses valeurs : l'occupation d'un peuple par un autre (alors que les Palestiniens n'ont pas pu exercer le droit de tout peuple à l'autodétermination), la colonisation (alors que l'Occident a mis fin à ses colonies dans les années 1960), l'apartheid (alors que celui-ci a fini par tomber en Rhodésie et en Afrique du Sud, grâce notamment au boycott mis en place par les citoyens occidentaux) ? C'est ce détournement de nos valeurs qui est certainement le plus insuppportable dans cette affaire. - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

2. En quoi les personnes et organisations LGBT sont-elles concernées par la Palestine?

C'est pourtant simple: quand on demande l'égalité des droits pour un groupe de personnes, on le demande aussi pour tou/te/s! Au-delà de ce constat d'évidence, les personnes & organisations #LGBT (lesbiennes, gaies, bi & trans) à travers le monde sont concernées par la #Palestine pour plusieurs raisons. D’une part, l’État d’#Israël pratique en leur nom & à leur attention une forme spécifique de propagande, dénommée #pinkwashing, selon laquelle il serait le protecteur avancé de la civilisation occidentale en général & des personnes LGBT en particulier face à la «barbarie arabo-musulmane» (sic): cette stratégie de communication est nuisible aux personnes & organisations LGBT palestiniennes car elle les présente de fait comme «collabos» de l’occupant israélien. Puisqu’elle se pratique en leur nom & à leur attention, les personnes & organisations LGBT à travers le monde ont le devoir de s’y opposer. D’autre part, ce même État traite les personnes palestiniennes comme des citoyen/ne/s de seconde zone, ce qui crée une communauté de situation avec les personnes LGBT, elles-mêmes traitées comme telles à travers le temps ou l’espace: en temps qu’opprimé/e/s, les personnes LGBT peuvent comprendre l'oppression du colonialisme israélien contre le peuple palestinien. Notre appel & notre site (www.http://lgbtpourlapalestine.org) détaillent ces raisons & en exposent d’autres encore dont la moindre n’est pas que les personnes LGBT sont avant tout des personnes, sensibles comme telles à la souffrance de toute autre personne & notamment des milliers de Palestinien/ne/s victimes cet été, selon les termes employés par le président de la République François Hollande & son ministre des affaires étrangères Laurent Fabius, d’un «massacre» & d’un «carnage». En tant que gays, nous sommes déjà victimes de toutes sortes de maux et de malentendus - dont l'amalgame «homosexualité = pédophilie» est sans doute le plus douloureux et les plus préjudiciable. Il n'est pas question pour nous, en plus, d'être instrumentalisés à notre insu au profit d'une politique qui nie les droits humains d'un peuple occupé et colonisé. Les queers ont le devoir moral, et parfois même existentiel, de s'insurger contre toutes les injustices, en plus de celles dont ils sont eux-mêmes les victimes. Ils ont dans leurs tripes la haine de l'injustice - même s'ils n'en sont pas toujours conscients. Encore doivent-ils, pour vivre librement ce qu'ils sont, être clairvoyants et honnêtes avec eux-mêmes, comme l'avait bien compris le poète Jean Genet, grande figure de l'engagement queer: «Si un pédé ne reconnaît pas le plus petit commun dénominateur à toutes les oppressions, c’est qu’il est pédé pour rien» (cité par Arnaud Malgorn, Jean Genet, portrait d’un marginal exemplaire, Gallimard, 2002, p. 43). Et de même : «Si quand les nègres sont persécutés, tu ne te sens pas nègre, si quand les femmes sont méprisées, ou les ouvriers, tu ne te sens pas femme ou ouvrier, alors, toute ta vie, tu auras été un pédé pour rien.» (L'enfant criminel, 1949). - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

3. Votre initiative n’est-elle pas confinée dans un ghetto LGBT?

Il serait paradoxal que seules les organisations et personnes #LGBT (lesbiennes, gaies, bi & trans) ne soient pas autorisées à s’exprimer sur la dimension LGBT de telle ou telle question. Cela reviendrait à interdire, par exemple, aux femmes de s’exprimer sur les violences faites aux femmes... De plus, notre initiative, si elle émane du tissu associatif LGBT, s’adresse bien à l’ensemble des personnes qui s’estiment concernées par les valeurs de justice ou d’égalité, quelles que soient leur orientation sexuelle ou leur identité de genre. En tant qu’expert/e/s des questions LGBT, nous attirons leur attention sur la communication mensongère qui est émise à leur attention par l’État d’#Israël, dénommée #pinkwashing, selon laquelle il serait le protecteur avancé de la civilisation occidentale en général et des personnes LGBT en particulier face à la «barbarie arabo-musulmane» à l'oeuvre en #Palestine ou au Moyen-Orient (sic). - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

4. Les soutiens de la Palestine ne risquent-ils pas de rejeter violemment leurs éventuel/le/s allié/e/s LGBT?

En stigmatisant Israel, qui abrite et protège des réfugiés queers palestiniens, vous ne faites rien pour les queers otages du Hamas et du fanatisme islamiste à Gaza...

Par cette prise de position qui relève de la complaisance envers le HAMAS, vous vous faites l'allié objectif de Dieudonné, d'Alain Soral et même du régime fondamentaliste en Iran qui les soutient.

Vous êtes en train de brader le combat LGBTQ pour faire plaisir aux islamistes et aux nationalistes arabes de Palestine, qui ont intérêt par antisionisme à souder les populations de Palestine en faisant taire l'existence de l'homophobie. #HOMONATIONALISME . Vous mêmes, en prétendant dénoncer le Pinkwashing d'Israël, vous êtes en fait manipulés et instrumentalisés à la botte de gens qui se servent de vous, mais qui sont homophobes, tels que les individus ou gouvernements cités plus haut, dans mon commentaire précédent. Vous êtes des traitres / fossoyeurs de la Cause Gay et vous êtes dans le dévoiement. Gay fight is Gay first !

A mon avis, je pense que les LGBTQs ne veulent pas être les idiots utiles de votre combat, qui est en réalité celui du Hamas et des groupes nationalistes arabes conservateurs tels que le Fatah..

En juillet et août derniers, les pancartes #queers ou #LGBT (lesbiennes, gaies, bi & trans) ont généralement été bien accueillies dans les différentes manifestations organisées sur la voie publique à Paris en faveur de la #Palestine. Il est vrai que nous avons essuyé, de façon marginale, deux ou trois remarques désagréables voire hostiles mais les organisateur/e/s du festival Free Palestine sont spontanément venu/e/s nous voir pour nous proposer d’y participer. Il convient de rappeler que la société palestinienne et, plus largement, les sociétés arabo-musulmanes font leur chemin et sont actuellement aussi homophobes ou LGBT-phobes que les sociétés occidentales ont pu l’être à d’autres époques, pas si lointaines. Pour autant, la société palestinienne et le monde arabo-musulman sont à ce jour, de façon générale, relativement voire, selon les lieux (le #Liban n’est pas l’#Arabie saoudite, par exemple), fortement homophobes. Parallèlement, il convient également de rappeler que la société palestinienne est confrontée à un agresseur qui maquille sa violence par un discours, destiné à la communauté internationale, fondé sur la défense des droits humains en général et des droits des femmes et des minorités sexuelles en particulier (le #pinkwashing est un élément-clef de ce discours): dans un tel contexte, il est évident que l’injonction occidentale de respecter ces droits, qui se superpose aux bombardements et aux assassinats ciblés de l’État d’Israël, n’est pas délivrée de la façon la plus susceptible de la rendre audible... Il est donc certain que les actrices et acteurs queers doivent adapter leurs modes d’action, selon le lieu et le temps de leur action, mais cet impératif s’applique à toute initiative (en quelque domaine que ce soit). - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

5. La situation des personnes queers n'est-elle pas meilleure en Israël qu'en Palestine?

Si... quand elles sont juives. Quand elles sont de nationalité israélienne mais qu'elles sont arabes, ça se complique: elles se retrouvent en porte-à-faux avec la population palestinienne et parfois, les services secrets israéliens les font chanter pour obtenir d'elles des renseignements sur la Résistance palestinienne. Enfin, quand elles sont palestiniennes, ça se complique beaucoup: il faut qu'elles soient résidentes légales et ce n'est pas automatique; quand elles le sont, elles deviennent traîtres à leur peuple, ce qui les met en danger physique et psychologique; en outre, elles sont encore plus exposées au risque de chantage précité. Un article révélateur est paru le 19 septembre 2014 sur le site de l'association queer palestinienne «Al-Qaws for Sexual & Gender Diversity in Palestinian Society» (http://www.alqaws.org/articles/alQaws-Statement-re-media-response-to-Israels-blackmailing-of-gay-Palestinians), qui critique la façon dont certains médias occidentaux... critiquent le #pinkwashing (notamment depuis les révélations de réservistes des services secrets israéliens sur le chantage exercé par l’État d’#Israël à l’encontre des queers palestiniens): selon Al-Qaws, ces médias se comportent de manière paternaliste en critiquant les seules modalités du pinkwashing et non sa dimension coloniale; cet article éclaire également le positionnement actuel des #queers palestinien/ne/s, pour lesquels la lutte contre le pinkwashing est indissociable de la lutte contre l’occupation israélienne. Donnons la parole aux principaux intéressé/e/s, à savoir les queers palestinien/ne/s, pour connaître leurs positions et demandes; diffusons les travaux historiques et universitaires faits ou en cours sur l'homoérotisme dans les pays arabo-musulmans. On ne peut exiger d'une société qui subit l'occupation étrangère et la colonisation depuis plus de 45 ans de se développer et d'évoluer «normalement», y compris sur le plan des mœurs. Aujourd'hui, la premier souci des Palestiniens n'est pas l'homophobie mais leur survie. Comme l'a dit fort justement Haneen Mailey, présidente de l’association LGBT palestinienne Al Qaws, à l’ambassadeur d’Israël au Danemark lors des World Outgames de 2009 à Copenhague : «Il est vrai que mon pays a du chemin à faire en matière de droits humains et sociaux, mais c’est mon affaire, pas la vôtre. Cessez de parler en mon nom. Si vous voulez me faire une faveur, cessez plutôt de bombarder mes amis». - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

6. La situation des personnes queers n'est-elle pas meilleure en Israël que dans les pays arabo-musulmans?

L'existence d'une Gay Pride n'est pas la pierre de touche d'une société réellement inclusive vis-à-vis de ses membres #LGBT (lesbiens, gais, bi & trans). Celle de Tel-Aviv est d'ailleurs, de fait, fermée aux organisations palestiniennes qui refuseraient de ne pas se revendiquer telles... Par ailleurs, il convient de rappeler que les sociétés arabo-musulmanes font leur chemin et sont actuellement aussi homophobes ou LGBT-phobes que les sociétés occidentales ont pu l’être à d’autres époques, pas si lointaines. Pour autant, certes, le monde arabo-musulman est à ce jour, de façon générale, relativement voire, selon les lieux (le #Liban n’est pas l’#Arabie saoudite, par exemple), fortement homophobe. Parallèlement, il est confronté à un agresseur qui maquille sa violence par un discours, destiné à la communauté internationale, fondé sur la défense des droits humains en général et des droits des femmes et des minorités sexuelles en particulier (le #pinkwashing est un élément-clef de ce discours): dans un tel contexte, il est évident que l’injonction occidentale de respecter ces droits, qui se superpose aux bombardements et aux assassinats ciblés de l’État d’Israël, n’est pas délivrée de la façon la plus susceptible de la rendre audible. En outre, tout acte de génocide est un acte de LGBT-cide: quand on liquide indistinctement plus de 2.000 personnes, comme l'a fait l'État d'Israël cet été, on ne commet pas seulement un acte génocidaire; on commet aussi un acte LGBT-cidaire, dans la mesure où dans le lot, c'est une fatalité statistique, il y aura environ 200 personnes LGBT. - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

7. Vous préférez mourir dans une Palestine musulmane?

Notre démarche ne se prononce pas sur l'aspect religieux du conflit israélo-palestinien mais sur sa dimension coloniale, qui nous paraît centrale et essentielle. Soutenir ou excuser la politique coloniale de l'État d'#Israël au nom de supposées «valeurs judéo-chrétiennes» (qui sont paradoxalement invoquées, depuis quelques années, à l'initiative des tenants d'une tradition politique qui vomissait toute influence juive voici quelques décennies) serait le meilleur moyen de faire prospérer l'internationale extrémiste juive ou musulmane et de faire reculer les valeurs permettant le respect d'autrui et l'inclusion des minorités, au Moyen-Orient comme en Europe. - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

8. Pourquoi soutenez-vous l'ignorance et la haine au lieu de soutenir l'amour?

En amour, il faut des preuves. L'État d'#Israël est loin d'en avoir donné cet été en liquidant des milliers de Palestinien/ne/s victimes, selon les termes employés par le président de la République François Hollande & son ministre des affaires étrangères Laurent Fabius, d’un «massacre» & d’un «carnage». Par ailleurs, bien loin de promouvoir l'ignorance, nous diffusons au contraire des informations destinées à déconstruire un discours de propagande: le #pinkwashing. Enfin, nous n'avons aucune haine pour aucun acteur que ce soit dans le conflit israélo-palestinien: nous critiquons un État étranger, comme c'est notre droit en démocratie, et nous espérons l'avènement de la paix et d'une solution négociée, juste et durable, entre Israël et #Palestine. - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

9. Votre démarche n'est-elle pas teintée d'antisémitisme?

ou: Comme d'habitude, vous vous en prenez au peuple juif...
ou: C'est tellement plus facile de s'en prendre au peuple juif...

Notre «Appel LGBT (lesbien, gai, bi & trans) pour une paix juste et durable entre Palestinien/ne/s & Israélien/ne/s», paru le 20 octobre 2014, est cosigné ou soutenu par plusieurs organisations juives, notamment l'#UJFP (Union juive française pour la paix): dès lors, on peut difficilement accuser notre démarche d'être antijuive. Critiquer la politique de l'État d'#Israël, ce n'est pas forcément être hostile à cet État, à son peuple ou au peuple juif: au contraire, nous considérons que le meilleur ferment d'un renouveau du sentiment antijuif serait de relayer aveuglément la communication de l'État d'Israël en affirmant, comme elle le fait, que cet État est «l'État juif» par excellence et que tou/te/s les Juifs ou Juives en seraient «par nature» solidaires. Par ailleurs, le terme d'«antisémitisme» s'est vu confisquer par les tenant/e/s d'une telle vision car son champ est éthymologiquement plus large que celui de la seule haine des Juifs et Juives: en effet, l'antisémitisme, par définition, c'est la haine des descendant/e/s de #Sem (un patriarche biblique), c'est-à-dire des Juifs et Juives comme des Arabes. À proprement parler, contrairement à ce qu'on entend, les Arabes ne peuvent donc être antisémites (sauf à être masochistes...). - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

10. Voulez-vous la disparition de l'État d'Israël?

Nous voulons une paix juste et durable entre Palestinien/ne/s et Israélien/ne/s. Il appartient à ces deux peuples de négocier les formes légales et institutionnelles que prendra cette paix et l'État ou les États ainsi que les frontières qui en résulteront. Si nous devions absolument prendre position, nous serions plutôt favorables à ce que l'on appelle une «solution à deux États», non parce qu'elle serait moralement supérieure à une autre mais parce qu'elle nous paraît la plus propice à l'arrêt le plus rapide et le plus durable des hostilités et du cycle des représailles. Le problème est que cette solution est sur le point de devenir chimérique si elle ne l'est déjà, en raison de la colonisation avancée et chaque jour avançant du territoire palestinien par l'État d'#Israël ainsi que du mur de séparation (pardon, de la «clôture de sécurité»...) qui zigzague entre les habitations palestiniennes et leurs terres cultivables ou leurs sources d'eau. - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

11. Pourquoi êtes-vous solidaires du peuple palestinien & pas du peuple syrien ou irakien?

La question est biaisée. Nous sommes solidaires de tous les peuples, à partir du moment où eux-mêmes s'inscrivent dans une telle solidarité. En ce qui nous concerne, nous observons que la caractéristique distinctive du conflit israélo-palestinien est que la situation des personnes queers s'y trouve instrumentalisée par l'un des camps en présence (en l'occurrence, le camp israélien) qui l'insère dans sa palette d'arguments destinés à démontrer sa supériorité morale voire civilisationnelle. À partir du moment où, de ce fait, la répression du peuple palestinien s'opère en quelque sorte en notre nom voire (supposément) pour notre bien, nous sommes interpellé/e/s et nous avons le devoir moral de réagir (publiquement, pas dans notre salle de bain). - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

12. Ne risquez-vous pas d'importez le conflit israélo-palestinien en France?

ou: Likoud, Hamas, c'est du pareil au même, il est difficile de savoir qui a raison, mieux vaut ne pas s'en mêler!

Nous ne souhaitons l'importation ou l'exportation d'aucun conflit, ni d'où que ce soit, ni vers où que ce soit. Simplement, le conflit israélo-palestinien nous concerne car il se déroule - en partie - en notre nom (voir notre rubrique #Pinkwashing). Nous avons donc le devoir moral de réagir, à travers le monde et notamment - en ce qui nous concerne - en France. Il convient cependant de mentionner que l'armée israélienne s'est déjà chargée, à sa façon, d'«importer le conflit israélo-palestinien» en France en y organisant (notamment dans une synagogue parisienne...) des sessions de recrutement. Cf. Pascal Boniface, «Israël / Palestine: un risque d'importation du conflit en France ? C'est déjà le cas» (http://www.iris-france.org/informez-vous/blog_pascal_boniface_article.php?numero=323). - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

13. Êtes-vous favorable à la campagne BDS?

Oui, nous sommes relativement favorables à cette campagne, cependant notre réflexion collective n'est pas arrêtée à ce sujet. Nous cherchons à provoquer une réflexion la plus large possible au sein des communautés LGBT et LGBT-friendly en France avant de prendre une décision définitive. Vous pouvez y participer en nous rejoignant (voir notre rubrique «Contacts»). - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

14. Qui êtes-vous & que représentez-vous?

Laurent BAUDOIN

Je suis gay, chrétien. Je pourrais rajouter, à titre personnel, la parole de l'évangile de Jean : «La vérité vous rendra libres» (Jn 8, 32). - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

David Sar AUERBACH CHIFFRIN

Qui suis-je? La question est vaste, la réponse devra être plus limitée: un être humain, #homosexuel et heureux de l'être mais finalement qu'importe en la circonstance, juif et heureux de l'être mais cela ne change pas mon point de vue en la circonstance, désireux de voir la paix et la démocratie régner sur cette planète et plus particulièrement sur un point chaud où je me vois convoqué en tant qu'homosexuel (de par le #pinkwashing de l'État d'#Israël) et en tant que juif aussi bien (de par la prétention du même État à se voir reconnu tel) à avoir un avis. Je le formule donc, sans complaisance et sans haine, avec tristesse mais fermeté. Qui représenté-je? La question est plus précise: je suis élu associatif #LGBT (lesbien, gai, bi & trans), de la Fédération Total Respect (Tjenbé Rèd) qui agit aux côtés des populations queers racisées. J'appartiens également au collectif Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), en cours de constitution. Enfin, je suis membre, sans aucunement la représenter, de l'#UJFP (Union juive française pour la paix). - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

15. Le mal existe partout sur cette planète, alors pourquoi combattre le pinkwashing?

ou: Et vous faites quoi contre l'État islamique?
... contre Al-Quaeda?
... contre le Hamas?
... contre l'Arabie saoudite?
... contre l'Iran?
... contre Bachar El-Assad?
... contre Fidel Castro? (Si, si, on nous l'a dit...)
... contre Saddam Hussein? (Oui, on nous l'a aussi dit...)
... contre les Maoïstes? (Mais oui, ça aussi, on nous l'a dit...)
... pour aider les Juifs qui ont dû quitter l'Irak dans les années 1950? (On vous jure qu'on nous l'a dit...)
... contre la faim dans le monde? (Non, là, on déconne mais à ce rythme ça viendra)
... contre le retour de Sarkozy? (Celle-là, on peut l'attendre...)

Euh... Doucement, doucement. Pour l'impossible, nous travaillons dessus; pour l'irréaliste, on s'y met demain, c'est promis (on fait chauffer les chars). C'est sûr, nous sommes plus compétent/e/s sur ces questions que l'Onu: merci de votre confiance! Blague à part... Il ne faudrait pas que le conflit israélo-palestinien devienne un mal dont tout le monde conviendrait qu'il convient de le résoudre mais qui serait le moins grave des maux de la Terre au point que tous les autres seraient prioritaires, jusqu'au bobo du cousin de ma tante qui s'est blessé le genou à Tartempion! Nous sommes volontiers solidaires de toutes les causes ou de tous les peuples, à partir du moment où eux-mêmes s'inscrivent dans une telle solidarité. En ce qui nous concerne, nous observons que la caractéristique distinctive du conflit israélo-palestinien est que la situation des personnes queers s'y trouve instrumentalisée par l'un des camps en présence (en l'occurrence, le camp israélien) qui l'insère dans sa palette d'arguments destinés à démontrer sa supériorité morale voire civilisationnelle. À partir du moment où, de ce fait, la répression du peuple palestinien s'opère en quelque sorte en notre nom voire (supposément) pour notre bien, nous sommes interpellé/e/s et nous avons le devoir moral de réagir (publiquement, pas dans notre salle de bain). Pour le reste, on ne peut pas tout faire en même temps mais nous avons déjà lancé le mot-clef #queersfordemocracy et nous attendons les bonnes volontés pour lancer d'autres actions sur ce thème. - Queers for Palestine (France) | LGBT pour la Palestine (France), contact@lgbtpourlapalestine.org | http://lgbtpourlapalestine.org | http://facebook.com/lgbtpourlapalestine | http://twitter.com/q4p_france | #queersforpalestine #lgbtpourlapalestine #pinkwashing [Retour à la liste des questions]

_

Page créée le 6 octobre 2014. Mise à jour le 23 octobre 2014

#queersforpalestine
#lgbtpourlapalestine
#pinkwashing